teléfono   (+33) 1 86 65 17 30
Serge Mouille

Les lampes de Serge Mouille sont très célèbres, et pour cause, c’est l’un des designers de lampes français qui a connu le plus de succès au siècle dernier. À l’âge de 13 ans il entre à l’École des Arts Appliqués de Paris où il se spécialise en métallurgie, sous la tutelle de Gilbert Lacroix. Il obtient son diplôme en 1941 et commence à travailler comme assistant pour Lacroix.

Plus tard, Serge Mouille rejoignit la résistance française et une fois la guerre terminée ouvrit son propre studio de design spécialisé en métallurgie, tout en dispensant des cours à l’École des Arts Appliqués. Différentes pièces dont une carrosserie de voiture furent produites à cette période par le designer français.

En 1951, il rencontre Jacques Adnet qui l’engage pour concevoir des lampes ; projet qui jusqu’alors il n’avait pas réalisé. Il définit ses créations comme une réaction aux créations italiennes, si populaires, qui inondèrent le marché pendant les années 1950 et qu’il trouvait trop compliqué.

Serge Mouille poursuit son travail inspiré par la nature et l’érotisme qu’évoquaient certains mouvements dans l’espace, avec l’idée de mieux comprendre la métallurgie dans l’espace. Chaque modèle était fabriqué à la main car il refusait d’avoir recours à la production industrielle.

Serge Mouille, entre conviction et talent

Sa création la plus emblématique reste sans doute l’abat-jour surmonté d’un téton avec lequel il a conçu divers lampadaires à plusieurs bras, des appliques murales, des lampes de table, etc. La sommité avait pour but de d’optimiser le reflet de la lumière.

Serge Mouille a acquis sa renommée dans les années 1950, période à laquelle il a également remporté plusieurs prix et commencé à recevoir d’importantes commandes, comme l’éclairage de diverses universités, d’un paquebot de croisière, le salon de Christian Dior, une ambassade et la Cathédrale de Bizerte en Tunisie.

Le nombre de commandes pour Serge Mouille n’a pas arrêté de croître à partir des années 1960 alors qu’il ne pouvait plus répondre à la demande car il avait contracté la tuberculose. Il a dû choisir entre industrialiser sa production, qui jusqu’alors était artisanale, ou arrêter de donner des cours. En 1964, il arrête de produire des lampes et se dédie à l’enseignement, et ce, jusqu’à sa mort.

jours
heures
min.
sec.

Abonnez-vous !

coupon

Inscrivez-vous à notre newsletter et vous recevrez un coupon de réduction de 6 €* valable sur votre prochain achat, d’un montant supérieur à 100 €.

Non valable sur les produits d'Outlet, Flash Days, Top Ventes 24 Heures Seulement, Liquidation ou Promotions Spéciales. Achats en ligne uniquement. Hors professionnels et magasins.

Merci pour votre inscription
Dans quelques minutes vous recevrez un email avec votre réduction.

Vérifiez le dossier Spam de votre boîte email si vous ne recevez rien.