Eero Saarinen

Âgée de plus de 50 ans, la célèbre Chaise Tulip d’Eero Saarinen est l’une des créations les plus connues du XXe siècle. Cette pièce fut créée en 1956 par le designer américain, d’origine finlandaise, Eero Saarinen et eut une forte influence en Europe.

La chaise Tulip est plus qu’une seule pièce de mobilier, elle fait partie d’un ensemble composé d’une table et de différentes chaises. Elles partagent notamment une caractéristique commune, à savoir un pied unique ou piédestal au lieu de quatre pieds traditionnels. De cette façon, l’utilisateur peut profiter au maximum de l’espace libre sous la table et les chaises. La chaise Tulip met en avant la capacité de son créateur Eero Saarinen à mélanger les formes, matériaux et couleurs. Son unique pied est réalisé en aluminium verni, l’assise en plastique ABS et le coussin est fixé au siège par du velcro. Eero Saarinen eut l’idée originale de réaliser la chaise Tulip entièrement en plastique, mais comme le piédestal était trop faible pour supporter le poids de la structure il fut remplacé par de l’aluminium. Il existe des modèles avec et sans accoudoirs, des banquettes et des tables de différentes tailles. Au final un style commun qui se reflète dans les formes et matériaux utilisés. Le revêtement des coussins est personnalisable, que ce soit au niveau du tissu ou des couleurs.

Le succès de la chaise Tulip, bien qu’elle ait plus de 50 ans, est due à la modernité de ses formes organiques, simples et expressives. Un classique du design en définitive.

La chaise Tulip d’Eero Saarinen ou la courbe parfaite

Eero Saarinen était un architecte, urbaniste et designer d’origine finlandaise. Enfant, il déménagea aux États-Unis avec son père, l’architecte Eliel Saarinen. Il étudia la sculpture à Paris, puis l’architecture à Yale avec Josef Albers, où il s’imprégna des courants européens les plus contemporains. Il travailla au studio Cranbrok avec son père, époque à laquelle il participa à la conception de l’école Crow Island dans l’Illinois.

Au début, il opta pour des structures rectilignes en acier et en verre, propres au style international, pour plus tard s’adonnait aux formes libres et créatives en béton armé offrant ainsi une personnalité unique et complexe à chaque construction, suivant sa nature. Après la Seconde Guerre Mondiale, il fut chargé de concevoir le Centre technique de General Motors où il intégra des briques de couleur et des escaliers fantaisies.

Son audace créative continua à se développer, et ce, notamment dans les bâtiments qu’il construisit. Des contrastes très marqués entre l’intérieur et l’extérieur de ses bâtiments, grâce à l’utilisation de volumes dynamiques. L’Institut de Technologie du Massachusetts (1955) ou le centre de hockey de l’Université de Yale (1958) en sont de bons exemples.

Le Gateway Arch, à Saint-Louis, qui est la plus grande arche du monde et le monument artificiel le plus haut du pays, ou encore le terminal de TWA de l’aéroport Kennedy à New-York font partie de ses œuvres les plus importantes. Son travail a beaucoup apporté à l’architecture des années 1950 grâce à sa créativité et ses expérimentations. La chaise Tulip en est la plus représentative.

La chaise d’Eero Saarinen, avec son style futuriste, est également devenue la pièce maîtresse du vaisseau qui transportait les personnages de la série Star Trek, grâce à la vision futuriste qu’elle exprimait, pourtant ancrée dans les années 1950 et qui reste encore aujourd’hui dans l’imaginaire collectif.

jours
heures
min.
sec.

Abonnez-vous !

coupon

Inscrivez-vous à notre newsletter et vous recevrez un coupon de réduction de 6 €* valable sur votre prochain achat, d’un montant supérieur à 100 €.

Non valable sur les produits d'Outlet ou en Liquidation. Achats en ligne uniquement. Hors professionnels et magasins.

Merci pour votre inscription
Dans quelques minutes vous recevrez un email avec votre réduction.

Vérifiez le dossier Spam de votre boîte email si vous ne recevez rien.